Retour en haut

ALBER

Graffeur depuis l’adolescence et membre actif des crews KTM et Virtual Times , ALBER à sillonné les rues de Paris et sa banlieue, avant de poser ses bombes il y a dix ans sur Bordeaux. Influencé par le RAP des années 90 et la découverte de magazines comme RADIKAL, ses dessins d’enfants se transforment peu à peu en graffitis.
Pour lui, peindre dans la rue ou sur un terrain vague est avant tout un défi et une satisfaction personnelle. Quand on lui demande sa définition de « street artist » ALBER répond « C’est une personne passionnée et activiste de son art, qui n’attend aucune organisation ni autorisation pour pratiquer. Une personne consciente des risques, qui assume ses actes et qui comprend le sens du mot éphémère ». ALBER peint des personnages aux lignes graphiques et colorées. Leurs expressions sont souvent espiègles et suivent les passants du regard. Petit à petit il est repéré par des galeristes et va commencer son expérience sur toile, tout en continuant la rue, qu’il garde comme moteur. Cette liberté de continuer à braver l’interdit est le sens premier qu’il donne à son art.

En 2012, il est invité à peindre Le Mur Oberkampf à Paris et participe a plusieurs Group Show notamment pour les galeries Barthelemy Bouscayrol de Biarritz ou la Cox Gallery de Bordeaux. Ses personnages voyagent également à travers le monde où ALBER est invité dans le cadre de festivals d’art urbain notamment en Inde et dernièrement au Sri Lanka.

ALBER – SOLO SHOW – COX GALLERY

©W.O.N